Collective Intelligence

Nouveau cadre – nouvelles lois irréversibles

Comment réaliser notre transition écologique vers une société bas-carbone pour honorer nos engagements du pacte de paris et rester sous la barre des 1,5°C de réchauffement :
Quels sont les leviers pour faire bouger les lois qui influenceront légalement et globalement les comportements des entreprises, des individus et des agents économiques actuels et nous permettront de tenir nos engagements?

Je relie ici plusieurs documents lus récemment :

– une étude de Carbone 4 : Faire sa part – pouvoir / responsabilité des individus, des entreprises et de l’Etat : Publication-Carbone-4-Faire-sa-part-pouvoir-responsabilite-climat

Il y est dit que la part individuelle, dans un comportement héroïque nous amène à 25% de réductions carbone. Dans l’objectif des 100% qu’il nous faut pour rester sous les 1,5° de réchauffement climatique, l’action individuelle HEROÏQUE permet de réduire de 25% les émissions carbones. 35% si j’investis du capital dans la rénovation thermique de ma maison.
Le reste, c’est les entreprises et les Etats.

Conclusion : quoi que nous fassions individuellement, et il est ô combien nécessaire que nous fassions le maximum et de notre mieux, cela reste largement insuffisant pour rester sous les 1,5°C, il faut faire bouger les entreprises et Etats en même temps car ils représentent les deux autres tiers.

– Cécile Duflot, ancienne ministre de l’écologie qui partageait dans Arrêts sur images que lorsque les politiques publiques décident et imposent l’interdiction des pailles en plastique pour tout le monde, cela simplifie et accélère largement la transition et les nouveaux comportements vertueux, respectueux des limites environnementales. On sort du coup du comportement héroïque individuel marginal et volontaire pour avoir un nouveau socle général collectif.

– Le cabinet BL evolution publiait en février 2019 une étude sur les efforts à faire, les décisions précises et concrètes que nous citoyens pourrions faire / prendre / appliquer pour respecter la réduction d’émissions de tonnes de CO2 pour rester sous les 1,5°C (181208_BLevolution_Etude-Trajectoire-rapport-special-GIEC-V1), le tout est résumé dans cette image :

s'aligner sur une trajectoire de 1,5°CConclusion : il existe un certain nombre d’actions et décisions concrètes précises, que nous pourrions prendre pour réduire considérablement nos émissions et pouvoir espérer tenir nos engagements.

– Greta Thunberg disait à l’Assemblée nationale (vu sur arrêts sur images) en reprenant les éléments du GIEC qu’il nous restait 420 Giga Tonnes de CO2 à émettre dans un scénario où on avait encore 2 chances sur 3 de rester sous les 1,5°C.
Nous consommons 42 milliards de tonnes par an, il ne nous reste donc que 8 ans et demi pour avoir 67% de chances de rester sous les 1,5°C.
Conclusion : notre budget est hyper limité et nous avons très peu de temps pour limiter nos dépenses en Carbone et changer notre moteur énergétique pour le remplacer par des énergies propres.

En lien également avec la séance vidéo live entre Charles Adrien Louis & Cyril Dion lors du Camp Climat du 4 août 2019 sur le thème assumer un discours de vérité face à l’urgence climatique, un frein ou une opportunité pour changer le système ?

En résumé :
1. Si l’on sait que 35% max de réductions reviennent aux individus
2. Si l’on admet que les entreprises et Etats représentent 65%
3. Que les décisions qui viennent d’en haut accélèrent et impose à tous les comportements vertueux
4. Si l’on comprend qu’il nous reste plus que 8 ans de buget

Quels sont les leviers pour faire bouger les lois qui influenceront légalement et globalement les comportements des entreprises, des individus et des agents économiques actuels et nous permettront de tenir nos engagements?

Donc :
1. Quels sont les leviers?
2. Quelles lois en premier?

1. Les leviers : via la démocratie : la pétition, le référendum

Si elles sont désagréables lorsqu’elles sont imposées, elles peuvent être salvatrices lorsqu’elles sont choisies consciemment et « désirées ».
L’affaire du siècle qui a rassemblé 2 millions de signatures était consensuelle et permettait de faire masse. Bien. Elle a permis de donner une image concrète de la volonté citoyenne d’une action plus massive envers l’écologie. Super.

De la même façon que les Gilets Jaunes ont rassemblé plus d’1 millions de signature contre la Taxe Carbone, pouvons nous proposer et rassembler 1 ou 2 millions de signatures POUR quelque chose?

Les Gilets jaunes se sont opposés et mobilisés d’abord contre quelque chose de très précis.
L’affaire du siècle s’est mobilisé massivement sur un constat très large.

Pouvons-nous mobiliser POUR une loi / proposition très précise?

A la manière du Référendum d’Initiative Partagée sur l’aéroport de paris qui doit mobiliser 4,5 millions d’électeurs, je pense que la démocratie, à défaut qu’elle se fasse dans les organes représentatifs légaux actuels (sénat, assemblée nationale), peut être influencée par des pétitions à grande échelle qui, je l’espère, peuvent faire bouger les lignes.
En attendant le RIC.
Sans attendre un programme complet.
Sans attendre une cohérence complète.
Je propose donc : une pétition sur un point précis, argumenté, documenté, presqu’une loi clé en main, en tout cas une direction très claire de ce que nous voulons.

2. Quelles lois ?

Maintenant, dans un climat Macroniste avec une assemblée majoritaire qui vote le CETA, quelles sont les règles, les lois, les propositions (certainement très impopulaires) que nous pouvons pousser collectivement.

Quelles sont les lois, les changements sur lesquelles nous devons/pouvons faire pression?
Par quoi commencer?

Problématique :
Quelles sont les 10 décisions-lois qui pèsent sur les émissions CO2 et sur lesquelles nous pourrions rassembler 1,2, 4 millions de signatures et qu’on a besoin de faire passer dès demain matin à l’assemblée nationale pour notre transition et ne pas faire sauter cette planète?

– Interdire la vente de véhicule neuf?
– interdiction des voitures thermiques en centre urbain dès 2024?
– obligation de construction neuves en habitat collectif avec une surface maximum de 30m2 par personne?
– Interdiction de la pub en ligne intégrée aux sites internet?
– interdiction de tout vol hors Europe non justifié dès 2020?
– interdiction des vols intérieurs lorsqu’un équivalent par le train existe?
– interdiction du labour profond?
– toute parcelle de jardin doit devenir productive ?
– interdiction du chauffage au fioul en 2026
– interdire la construction de nouvelles stations services?
– la limitation des régimes carnés?

Dites moi, pour vous, quelles seraient les mesures phares, pas forcément désirables ou excitantes mais qui sont incontournables pour vous dans ce changement de société dont nous avons besoin et qui une fois la ligne rouge tracée, nous inviterait à repenser de fond en comble nos modes de vies.

à vous lire.
On commence par quoi?

PS : question bonus : combien peut-on mener de RIP en parallèle? 😉

3 commentaires

  • Armel Le Coz

    C’est exactement le boulot qui va être demandé à la convention citoyenne climat !
    Dans un processus de démocratie délibérative qui pourrait bien se terminer par un/plusieurs référendums.
    Sur le fond du sujet, pour moi les premiers leviers c’est :
    – taxer fortement le carburant pour le transport aérien, sur les océans et sur les routes, soit directement, soit indirectement (taxes à l’importation de produits qui ont trop voyagé) – pour que la mesure soit socialement juste, un chèque carburant ou qqchose du genre permet de payer pas cher les premiers litres d’essence des foyers modestes.
    – interdire rapidement les pesticides et favoriser l’installation de bcp de petits paysans bio, notamment en favorisant l’accès à un foncier agricole en bail long terme sur le modèle de terres de lien mais généralisé et porté par la collectivité.
    – le lancement de chantiers participatifs à une large échelle pour rénover/isoler les passoires thermiques de son territoire et remplacer toutes les chaudière fuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

); ga('require', 'linkid'); ga('send', 'pageview');