restitution debat citoyen
Collective Intelligence,  conscience,  poèmes

Démocratie en danger – appel au débat citoyen

Novembre 2018, les gilets Jaunes réveillent la France, début Décembre Macron lance un « Grand Débat ». Janvier, nous nous saisissons de l’idée de créer un débat citoyen, respectant la charte du CNDP pour nous rencontrer et dialoguer. Voici l’invitation envoyée à une liste de mails citoyenne le 14/02/2019

 

Cher Clac, 

 
Si je prends ma plume aujourd’hui, 
pour t’appeler à l’aide
c’est que l’heure est grave
et je pèse mes mots.
 
Je suis en danger, je suis maltraitée,
on me récupère, on me malmène, 
on me bafoue et l’on me harcèle.
 
Plus personne ne me respecte
d’aucuns pour prendre ma défense.
Tous parlent en mon nom, 
Mais personne pour vraiment me protéger.
 
Alors je fais appel à toi, 
pour me soutenir, et me faire vivre à nouveau
pour me protéger et me redonner du sens
car moi la Démocratie, sans toi, c’est fini.
 
J’ai besoin de toi, que tu me dises ce que tu veux, 
J’ai besoin de ta voix, pour y voir un peu mieux, 
J’ai besoin de t’entendre pour sentir où tu es,
J’ai besoin de ton avis, pour faire majorité.
 
J’ai besoin de débats, et d’éclats d’idées, 
J’ai besoin de conversations et d’échanges, 
J’ai besoin de dialogues et de rencontres enjoués
J’ai besoin de rassemblements et de temps bien vivants.
 
Des réunions, des échanges, 
Des moments, des soirées
Tu choisis à ta guise, ce qui te fera bouger.
 
Mais par pitié, mobilise-toi, c’est maintenant, 
Pour participer et créer l’instant !
Initier une démarche, un nouveau processus, 
Un machin, un bidule, peu importe la formule…
 
Un truc qui consulte et écoute, 
Un truc où chacun a sa place, 
Un truc où l’on décide ensemble, 
Ce qui pour nous, compte vraiment.
 
Un truc où l’on peut dire, 
Comment demain on veut vivre.
 
Déjà dans ton bled, 
Des citoyens ont posé la première pierre, 
Le 9 février, ils étaient une cinquantaine,
Ont formulé 18 propositions, 
Ils ont pris la température, 
pour sentir comment ça vibre pour chacun.
 
Ce vendredi, ils r’commencent, 
Et ils t’invitent gaiement.
Les petits comme les grands sont bienvenus à l’événement.
 
Maintenant, il s’agit pas juste de 2 soirées, 
Mais d’une gymnastique citoyenne, 
Sorte d’exercice quotidien, 
C’est une autre forme d’hygiène !
 
Ce vendredi, c’est critique, 
Faudra écrire la suite, 
Ou plutôt le début, 
De ce truc-machin bidule.
 
Qu’est-ce qu’on fera, au-delà de ces deux soirées?
Comment on vote? comment on décide?
Est-ce qu’on envoie la suite à Manu M
Ou est-ce qu’on s’auto-constitue?
 
Est-ce qu’on r’fait des soirées? ou des après-midi?
Est-ce qu’on laisse tout tomber, 
et on r’tourne regarder la télé?
on continue de râler sur nos canapés ou au café.
 
Est-ce qu’on est capable,
De s’installer à la table, 
De brancher nos cerveaux, 
D’écouter nos mots?
 
De s’écouter vraiment, 
Et de formuler posément, 
Ce qu’en tant que peuple, 
Nous voulons maintenant?
 
Pour nos vies, nos parents, 
Nos enfants, notre environnement, 
Pour être acteurs et décider vraiment, 
Quel monde on construit, pour dans 5 à 100 ans.
 
Vendredi 15 Février, 
à la Salle des Rencontres, 
On aura la réponse, 
De ce qu’on peut faire à nous tous.
 
Alors cher Clac, montre moi ton beau Collectif, 
Clac chéri, montre moi ce que Local veut dire dans ton nom
Cher Clac, explique moi quelles sont tes Actions
Clac adoré, viens faire briller ton C Citoyen.
 
L’avenir du local, et de ta cité, 
C’est maintenant ou jamais !
 
Je te dis à vendredi, 
Je me réjouis déjà, 
A l’idée de construire avec toi, 
Des tou’ptis prochains pas.
 
Et de rêver très grand, 
à notre démocratie dès maintenant !
 
Des citoyen.ne.s : 
Etienne Hayem, Emeline Sebert, Sandrine Bonnel, Pascal Mousson Verette, Alban Thomas, Mareva Noel, Nicolas Devaux, André Galan, Fred Nembrini.

Restitution :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

); ga('require', 'linkid'); ga('send', 'pageview');