2013, argent l’ancien et le nouveau : un Homme nouveau

Si je me retourne pour regarder 2013 depuis son début, ce fut une année vivante, riche, très riche en événement forts et intenses. Des espoirs, des déceptions, des nouveautés, des changements majeurs.. et surtout une grande sortie du tunnel monétaire :
2013 c’est l’année où j’ai gagné de l’argent euros et l’année où notre projet monnaie pour l’Île de France a vu le jour, soutenu et financé par la Région.
2013 fut une année profonde dans l’apprentissage de l’amour, de la vie à deux, de l’évolution avec Chloé.
2013 fut une année riche pour le Masculin, ma part masculine avec le Festival du Masculin, le stage Tantra Homme, ma participation au cercle d’Hommes.
2013 fut une belle confirmation pour la musique avec la progression douce et qualitative de SEML et une reconnaissance de la beauté de ce que nous avons créé
2013 fut définitivement l’année où j’ai compris que j’étais entrepreneur, créateur.

Chloé et ZouJanvier Pas de Nantes : la vie à 2

En Janvier, alors que j’avais tout préparé pour partir à Nantes, travailler sur le projet de monnaie locale, je comprends assez vite que cela ne se fera pas et que je resterai à Paris. Nous habiterons donc à 2 dans mon appartement avec Chloé. C’est aussi chouette que flippant pour moi et je vais passer 9 mois à vivre avec Chloé dans une nouvelle configuration qui m’était inconnue jusque là!

Février : Séminaire sur les futures leaders mondiaux sur l’intégrité en Turquie.

Un séminaire sur-puissant d’une semaine, une plongée au fond de mon intériorité, une semaine qui dure un siècle, une intensité de chaque instant.
Le professeur Stefano d’Anna a créé une école pour X-Men, ayant lui même écrit un livre appelé l’école des Dieux, il a réuni autour de lui une équipe protéiforme : musique, gym, théâtre, psychologie transpersonnelle, philosophie grecque pour aller nous questionner sur notre rêve pour le monde et notre intégrité. Aller chercher au fond de nous ce qui fait des individus indivisibles, incassables et des futurs leaders pour le monde.

Mon rêve : créer un monde de coopération dans les 5 ans à venir.
Je n’ai rien vue de la Turquie, mais j’ai voyagé à l’intérieur de moi dans mes peurs, mes rêves, mes ombres et des endroits où je n’étais jamais allé. Je recommande le voyage à ceux qui rêvent grand : http://futureleadersfortheworld.com/

OuiShare Fest en Mai

3 jours d’événementiel à haute pression pour relier les acteurs européens et français sur l’économie collaborative. Être présent avec OuiShare pour organiser, fédérer, gérer cette communauté florissante de jeunes entrepreneurs qui partagent sous toutes les formes. Un superbe événement, très intense pour moi avec de nombreux rôles et casquettes qui m’ont permis de faire vibrer toutes les parties de moi : initiation au Wutao, petit concert d’alto, table ronde sur les monnaies, atelier sur les banques du temps, organisation d’événement, briefing d’équipes etc.. Mon moment préféré : pouvoir remercier sur la grande scène Antonin pour sa vision, les cofondateurs et inviter petit à petit sur la scène tous ceux qui ont fait de cet événement une réalité.

Être assistant du stage Tantra Homme avec Jacques Lucas

Départ à Montpellier pour 4 jours avec une trentaine d’Hommes. 4 jours pour découvrir le masculin qui est en nous, pour découvrir et rencontrer des frères, partager des moments intenses en humanité et comprendre qui je suis. J’étais cette fois-ci assistant dans le staff de Jacques Lucas. Un honneur d’accompagner ces Hommes dans leur passage, un vrai régal d’être là avec eux, pour eux, présent. J’ai eu la chance de leur offrir une initiation au Wutao le dimanche matin et j’en garde un souvenir puissant et magnifique. Je recommande ce stage à tout homme qui veut se découvrir, se connaître et découvrir le masculin qui est en nous.
>> http://www.horizon-tantra.com/stage-homme-tantrique.php

Juin : j’ai gagné de l’argent, enfin!

Grâce à mon travail pour la ville de Nantes dans le partenariat européen CCIA et à ma collaboration avec Citizen Can, me voici sorti du tunnel monétaire et je l’annonce officiellement en donnant les chiffres de ce que j’ai gagné. Cela change beaucoup de choses et l’expérience est intéressante pour quelqu’un qui parle de monnaies complémentaires, de vivre sans, et finalement de gagner des Euros.

OuiShare Summit à barcelone : 5 jours pour fédérer et structurer la communauté

Magnifique moment de fête avec la communauté OuiShare en interne. J’ai accompagné mon ami Cristobal dans l’accueil des membres et la gestion de l’espace pour faciliter les échanges, les rencontres et l’ADN de l’événement. Un régal de jeunesse, d’être à ma place dans ce rôle et un beau moment de constructions avec ceux de mon âge.

 

 

Masculin-Masculin! Le 1er Festival du Masculin en Juin 

Génération Tao et le Centre Tao à Paris m’ont permis de co-organiser le Festival du Masculin. Une aventure commencée à la suite du 1er Festival du Féminin, l’occasion pour nous d’inviter les hommes à se rencontrer, mais pas que, d’inviter les femmes également à découvrir leur polarité masculine. Un beau WE avec des intervenants venus des 4 coins de France et de Belgique, des sujets pointus, des ateliers vivants et une dynamique magique avec les 80 participants qui sont venus goûtés à notre recette. Un grand challenge pour moi d’être là, d’animer, de parler devant tous ces hommes, d’occuper mon rôle sans avoir peur, d’être à la hauteur.
Les rendez-vous au Centre ne manquent pas et j’ai également aidé dans l’organisation sur les 2 festivals du féminin. Cette année marque également ma participation à un cercle d’Homme du réseau Homme. Et puis c’était aussi ma 2ème année en tant qu’instructeur Wutao et j’ai eu le plaisir de retrouver toute la tribu du Wutao à l’occasion des 4 WE de formation continue.

Ecrire, devenir expert reconnu sur la monnaie

En Juillet, j’ai posé les premières pages du livre dans un coworking magique dans le Vercors organisé par mon amie Shabnam avec Stéphane, Anna, Mathieu & Vincent. Une équipe de choc, chacun avec son projet. J’ai pu me concentrer et accoucher des premiers chapitres de mon livre. Comment expliquer en 60 pages l’essence de ce que j’ai compris? Comment expliquer à quelqu’un qui n’y connait rien et ne s’y est jamais intéressé en quoi ce sujet le concerne, l’implique et l’influence chaque jour?
Découverte pour moi du travail de précision, d’orfèvre qu’est l’écriture d’un livre avec des questions profondes telles que : finalement, c’est quoi ce que j’ai à dire? une vraie étape de recherche intérieure, d’affirmation sur quel est mon message et qu’est-ce qui est superflu, trop complexe et qui n’aura pas sa place dans ce livre qui se veut grand public.
Recherche d’expertise également avec la demande de CIR sur la masse monétaire et la matrice de création de monnaie liée aux richesses réelles. C’est la pierre philosophale de mon travail sur la monnaie : finalement, à quoi on va donner du crédit, de la monnaie pour quelle richesse créée? un projet rentable? du bienfait? du bonheur? Comment on fait pour que cette convention inventée par l’homme, la monnaie, reste en lien avec la richesse réelle et ne créée pas de bulles?

>> http://www.zoupic.com/2013/09/02/le-pouvoir-de-creation-monetaire/

Magnifiques vacances à 2

Partager le Wutao avec Chloé aux Arcs, partir un mois avec elle en voiture, rendre visite à nos amis du Sud, dans les rivières, les fêtes traditionnels, les jams sous la tente, les baignades multiples et variées. Un beau mois de respiration, de création aussi avec la chanson du Wutao, la vidéo du Wutao qu’a fait Chloé, la chorégraphie des enseignants du Wutao sur la place du Soleil, un moment très fort pour tous, pour Pol & Imanou, créateurs du Wutao de voir 20 de leurs élèves offrir une prestation. Le rêve devenu réalité.

à venir, une Vidéo Wutao Hommes

Symba IDF : la naissance d’un Lion

C’est l’aboutissement de mon investissement sur les monnaies, l’incarnation concrète et tangible : la naissance du projet Symba, cette monnaie inter-entreprise pour l’Île de France. Ce qui est magnifique dans ce projet, ce sont les personnes avec qui je le créée. Ce qui est impressionnant, c’est la façon dont nous travaillons : nous sommes tous dans nos structures respectives avec nos spécificités et nous coopérons dans une belle symbiose. Aucun de nous ne peut réaliser ce projet seul : nous avons besoin des uns des autres pour le mettre au monde. C’est aussi ce que nous proposons dans la monnaie : se relier car seuls nous n’existons pas, nous avons besoin les uns des autres et Symba vise à relier et fédérer toutes ces entreprises et organisations qui font du bien au monde, aux humains, à la nature. La joie de savoir que ce projet prend racine sur le territoire où je vis, la région la plus symbolique de France, la plus grosse aussi et cette graine qui va devenir peu à peu un énorme projet politique de changement de société… à suivre..

1525701_10152154072787059_979010387_n

Les conférences et les interviews

Cette fin d’année a été riche en sorties terrain pour rencontrer les acteurs d’Île de France, mais à Nantes aussi, ces acteurs qui bougent, s’intéressent au sujet, veulent créer leur monnaie car ils ont compris que notre monnaie ne marche plus et qu’elle créée plus d’inégalités qu’autre chose. Des sorties riches, pour présenter, transmettre, former ou plutôt déformer les croyances des uns et des autres sur la monnaie. De belles rencontres avec toutes ces âmes qui sont déjà sur le chemin d’une économie plus vertueuse.
Pour moi une belle sortie de ma grotte, l’heure de transmettre, d’améliorer mes power points et de regarder quel chemin je prends pour expliquer le plus simplement possible, le plus sincèrement ce que je comprends de la monnaie, des monnaies et de donner les clés pour que chacun puisse s’approprier le sujet.

Et en fil rouge : la musique

Que ce soit chez Adel, la chanson du Wutao, les chansons avec Miam, les festivals et concerts de Chloé, la sortie de la 2ème compile de SEML, les interviews radio/presse, la sortie collective à Eindhoven. La musique a rythmé cette année 2013 sous ses diverses formes, à chanter, à jouer, à danser et à préparer des projets pour vibrer.. Une fantastique année de musique et une joie de progresser à l’alto.

>> http://whyd.com/u/4ff5c14d7e91c862b2a7c2ba/playlist/1

Chloé Zou CDLN

Quand je regarde derrière, 2013 fut une belle année. Merci pour toutes ces rencontres, tous ces moments, toutes cette expérience et en route vers 2014!

Un grand bol d’air

Disclaimer : ce billet a été rédigé en Août 2010, le voici seulement publié en Janvier 2012.

Me voici donc de retour à Paris, pour une petite semaine avant de repartir pour une semaine au Tiocan pour un séminaire sur la co-création et les monnaies.

Ce qui est caractéristiques de ces vacances à mes yeux, c’est le fait que je sois resté en France. C’est assez rare pour moi de ne pas traverser les frontières qui me séparent de l’Allemagne ou d’aller un peu plus loin, et dans une situation éconnomique, énergétique telle que nous la connaissons aujourd’hui, découvrir son pays d’origine, ça a du bon. Au-delà du côté décroissantiste ou locavore, c’est aussi le plaisir de voyager dans des régions magnifiques, celles que nos voisins hollandais, britanniques et belges viennent visiter chaque été: je crois qu’on peut le dire, la France est un pays surprenant.

2 semaines pour le corps et l’esprit

Du 25 juillet au 5 août 2010, j’étais aux Arcs 1600 dans les Alpes pour un stage de Wutao. C’était le grand saut pour moi, la première fois que j’allais faire un stage d’arts corporels, et qui plus est pas n’importe lequel, celui qui est né aux Arcs même il y a 10 ans, j’ai nommé le Wutao. Ce billet n’est pas sponsorisé, mais comme je travaille à Génération-Tao et que je suis inscris pour la Wutao-school à la rentrée, vous comprendrez mon engouement..

D’abord ce que je dois dire, c’est que c’était beau et bon. Être à 2000 mètres pour pratiquer et respirer est un cadeau d’une rare qualité que la montagne nous a fait: nous accueillir en son sein. Pour les taoïstes, l’environnement et l’écologie sont fondamentaux, nous l’avons compris pendant ces deux semaines.

D’un point de vue personnel, ce fut l’occasion de découvrir les nombreux élastiques qui s’animent dans mon corps tout atour du diaphragme, mais aussi dans les différents centres énergétiques qui nous constituent. Pas toujours facile de persévérer pour essayer de toucher la torsion, la flexion, l’animation de certaines zones dites muettes de mon corps. Cependant, se sentir traversé par l’onde, l’air frais qui a le goût d’une eau très fraîche, pouvoir regarder les nuages de haut sont autant d’éléments qui laissent apparaître un sourire béa sur mon visage.

Le plaisir d’être accompagné par des professeurs de qualité, qui prennent autant de plaisir à me transmettre que moi à découvrir mes voies d’amélioration. La fragilité de l’ego quand je suis à bout, quand j’en ai marre, quand je n’y arrive plus et la subtilité du professeur qui vient me donner ses conseils, me les proposer sans m’imposer quoi que ce soit m’a sauvé plusieurs fois. C’est d’ailleurs sur ce chemin que j’ai manqué d’aise: le fait que tout se passe à l’intérieur, dans la sensation, le ressenti. Voir et comprendre, analyser et disséquer qui sont d’habitude mes outils de prédilection servent à l’acquisition du déroulé du mouvement, mais quand il s’agit de répéter tout cela, je m’aventure sur un autre terrain parsemé d’embûches..

 

Pour découvrir le Wutao :

Le site dédié : www.wutao.fr & le site du centre : www.centre-tao-paris.com

Le livre qui vient de sortir et qui permet vraiment de découvrir et de comprendre toute l’essence de la pratique.

Une petite vidéo pour finir et vous donner le goût, désolé d’avance pour la qualité qui n’est pas incroyable

Vers septembre 2010 et au-delà!

Je sors d’une belle après-midi de réunion sur la sociocratie et l’attribut plein d’une belle énergie. Pour la petite histoire l’attribut est une association, un groupe de personne qui vit à la Réunion, partis à 3 il y a 2 ans ils sont aujourd’hui 35 membres actifs pour 135 membres, créent, vivent et animent leurs groupes en utilisant la sociocratie, le jeu du tao et en incluant les enfants dans leurs processus de prises de décision. Une belle leçon humaine d’humilité et de partage réalisée par Laurent et Lydia. Merci!

Il est temps pour moi de faire un petit point sur mes projets du moment et à venir. Ca m’aide toujours à poser un point fixe dans le temps et voir ce qu’à tel moment ou à telle époque je souhaitais faire, et pourquoi ou comment j’ai dérivé. C’est aussi l’idéal pour se projeter et clarifier ce qui m’anime en ce moment. Enfin, c’est toujours la possibilité d’inviter aux commentaires, aux synergies, à la synchronicité et à trouver des personnes intéressées pour co-créer ces différents projets.

Avec Génération-Tao:

– Continuer de tenir la Chronique des Créatifs Culturels
– Aide à la rédaction des interviews pour le Magazine
– Organisation d’événements à thème (la suite de la soirée du 23 avril: Comment créer une société d’abondance?..)
– Développement, marketing, stratégie

En dehors de Génération-Tao, j’ai aussi une vie très active (comme vous commencez à le savoir) autour des systèmes monétaires complémentaires, participer à construire la nouvelle économie. Je navigue entre des envies de communication, d’événementiel, de designer…  A la manière de la loi d’attraction, je vous invite ici à me joindre, à participer, à me solliciter, à me connecter avec les personnes justes. Ces projets me motivent au plus profond de moi, ils sont justes et plein de sens: aucun doute. L’activation et leur mise en place demandent souvent un certain investissement, toujours plus enrichissant s’il est effectué en collectif, en groupe, à plusieurs, ainsi je vous invite à me donner un feedback sur votre envie, votre besoin, une motivation qui vous est propre de partager un bout de route, de faire un bout de code ou quelques images sur un ou plusieurs de ces projets, si ça résonne en vous! Toute participation est la bienvenue, ces projets m’animent au plus profond de mon être, et sauf changement de programme, je les réaliserai, mais je souhaite les co-créer. La porte est ouverte…

Autour de la nouvelle économie – appel à la co-construction

Nombre de ces projets trouvent déjà écho dans le groupe naissant qui se constitue avec des pratiquants intéressés tous par la diffusion des monnaies complémentaires: les valeureux (je vous en reparlerai!).

Un site de ressources: Pourquoi les monnaies complémentaires – Comment les monnaies complémentaires? Pourquoi: pour pouvoir centraliser les réponses, les documents essentiels et l’argumentation du besoin des monnaies complémentaires. Comment: pour donner les documents clés de la conception d’une ou plusieurs monnaies, les différents guides, plus destinés aux designers, architectes ou toute personne qui souhaite monter son propre système.

Des rencontres rythmées sur Paris, à la manière des green drinks, faire battre une pulsation régulière (une fois par mois?) sur le sujet des monnaies complémentaires et de la nouvelle économie, encourager les rencontres des pratiquants, aider à créer des liens.

Des conférences, des soirées projection de documentaires, des séminaires de formation sur ces outils, les méthodes, les techniques, les procédés: Comment créer sa monnaie? Les événements peuvent être centrés sur la question de l’évolution monétaire comme d’autres processus qui contribuent à cette dynamique du mieux vivre ensemble: la sociocratie ou le jeu du Tao par exemple. Être facilitateur entre ceux qui vivent au quotidien des expériences innovantes et un public curieux.

Un documentaire sur les alternatives monétaires existantes: je souhaite aller sur le terrain en Europe comme au Brésil, à la rencontre des humains et ramener des images. Le but est pour moi d’abord de rencontrer ces personnes, de découvrir leur histoire, les difficultés  rencontrées, les bénéfices de leurs changements, etc… Dans un second temps, partager ces images avec une double lecture: la première est de diffuser des exemples simples et concrets de ce qui se fait, expliqué par les pratiquants: montrer qu’il existe des alternatives concrètes et vivantes, la seconde est d’avoir des grilles de lecture pour les architectes monétaires des clés de création de monnaies, qui, quoi, comment, les étapes, les règles essentielles, toutes ces petites expériences qui nous éviteront de refaire les mêmes erreurs. C’est un projet très personnel mais qui me tient ô combien à coeur pour avancer sur la route de la rencontre des alternatives.

Un outil en ligne de village virtuel: A la manière d’un jeu vidéo, je souhaite faire le cahier des charges et aller jusqu’à la réalisation d’un site web en open source qui permette à chaque communauté d’avoir un outil qui soit le reflet en ligne de son activité physique. Mairie, Banque, Marché, chaque partie doit donner le reflet  holoptique de la communauté, des richesses existantes, la possibilité d’interagir, de voir les flux, les règles, les membres, de proposer des changements, de soumettre des propositions etc.. Ce projet est probablement le plus difficile techniquement, il demande également un certain investissement, mais sa portée est très importante par sa réplicabilité à d’autres communautés. Faites signe si vous voulez que nous unissions nos forces..

Du design de monnaies complémentaires: avancer avec des communautés dans la création de leurs outils, je pense notamment au Tiocan, éco-lieu près de Genève où je me suis déjà rendu pour un think-tank sur la monnaie, j’y retourne fin août pour continuer le processus. Je pense aussi à L’Attribut qui a le terreau et la maturité pour développer son système. Ca peut être du coup par coup sur mesure, mais ça peut aussi être le design d’une monnaie qui pourra être réplicable pour plusieurs communautés ayant des besoins et des valeurs similaires, je pense notamment aux sites web de l’information.

Cercle intégral apprenant: Que ce soit avec les valeureux ou en dehors, c’est bien de prôner des choses, la meilleure façon de savoir si ça marche c’est de les vivre, des les appliquer sur soi. « Be the change you want to see in the world » nous disait Gandhi. Donc ici, découverte par la pratique, créer, apprendre, tester un peu tout ça.

Voilà pour la rubrique monnaies, comme vous voyez, c’est plutôt complet, varié et ambitieux, mais je pense que tous ces points sont complémentaires et cohérents.

Projets de l’âme, projets du corps

– Continuer d’animer des parties de jeu du Tao: à Paris et ailleurs, surtout à la sollicitation: si l’envie est là, que vous pouvez réunir une table (4 à 6 personnes), je serai ravi de me déplacer pour vous accompagner dans la réalisation de vos quêtes.

– A la rentrée je commencerai la formation de la Wutao – School pour devenir instructeur de Wutao, formation en 3 ans, c’est un passage essentiel pour moi pour revenir vers le corps, dans la sensation, dans le mouvement, dans l’ondulation et la respiration. Devenir instructeur c’est aussi le goût de la transmission, de l’accompagnement et du partage.

le wutao par Imanou

– A la rentrée je m’inscris également au Centre Génération-Tao pour pratiquer de manière régulière 3 disciplines effleurées pendant mon semestre à l’accueil du Centre: Art du Combat, Wutao et Souffle alchimique. De quoi se donner, se dépenser et faire circuler et harmoniser les énergies qui m’animent pour un mieux-être certain.

La musique… aaaah la musique. J’ai récupéré récemment mon alto qui dormait depuis trop longtemps en Picardie. Il est temps de le refaire vibrer, je cherche d’autres personnes avec qui pratiquer, partager. Après une longue pratique du classique, je serai ravi de découvrir l’univers gipsy, tsigane, plus dynamique et vivant que mes premiers amours. Ce n’est pas une priorité pour moi, mais je sais et je sens que c’est un besoin profond, me reconnecter à la musique: Vibrer.

Le chinois. Je sens le besoin de l’écrire ici, après avoir pris un seul et unique cours ce semestre, l’envie est toujours là, le temps difficile à trouver, mais cette langue m’attire profondément, et l’écrire me permet de constater que cette envie n’est pas morte. L’investissement ici est important, on verra avec le temps comment cela évolue.

Et puis aussi

En dehors de toutes ces activités, la recherche de la société d’abondance continue de m’animer, avec cette question profonde de la rareté et de l’abondance, comment ouvrir les yeux, la tête et le coeur? Ecrire sur la transition de l’ère industrielle à l’ère de l’information: la société de la connaissance. Comment prendre conscience de l’abondance? Comment partager, comment faire confiance et évoluer vers des modèles de répartition des richesses plus généreux. La veille quotidienne sur les sujets du numérique, des nouvelles organisations, des architectures d’animation de cercle ou d’événements, les business modèles en participation libre, le logiciel libre et les libertés en général.

Avec toujours cette ambition: servir en partageant les frais fixes et en participation de don libre pour la part variable.

Vaste programme… Voilà la direction, il n’y a plus qu’à parcourir le chemin… si vous souhaitez m’accompagner, ou partager un bout, soyez les bienvenus!

En avant!