Intro à la monnaie et aux monnaies complémentaires : les bonnes vidéos!

Voici 7 ans que je travaille au quotidien à comprendre la monnaie pour changer son mode de fonctionnement, et le notre au passage. Voici quelques vidéos que j’ai faite au fur et à mesure des années qui vous permettront de comprendre de quoi il en retourne! Bon visionnage :

Mon cheminement depuis 2007, c’était au TEDxLaDéfense sur le thème Humanisme et Profit en Juin 2012 :

Les 30 premières minutes je présente la monnaie depuis ses origines à nos jours, c’était à Strasbourg en janvier 2014 pour le lancement de la monnaie locale le Stück :

11 minutes au Wikistage à l’école Centrale en Mai 2014 pour parler du partage, du partage du pouvoir de création monétaire :

Time for Abundance

Douglas Rushkoff nous présente lors de la conférence du web 2.0 la nécessité de redévelopper les échanges peer-to-peer de valeur.

Après un parallèle avec le développement des monnaies locales aux moyen âge il revient sur notre époque de l’abondance et de la possibilité que nous donne un ordinateur et Internet de créer et partager de façon horizontale la richesse. Je suis sur la même longueur d’onde, tout ce qu’il dit résonne dans mon corps.

En résumé: une nécessité de créer des monnaies complémentaires, libres, alternatives qui permettent d’échanger et de redistribuer la valeur là où est la création et non l’extraire.

En France on a la banane

Lors d’une petite flash mob à République pour signaler notre désaccord face à la nomination miracle de Jean Sarkozy au poste de Président de l’EPAD, les caméras se sont arrêtés un instant sur nous, simples citoyens mécontents.

C’était Jeudi 22 Octobre 2009. J’apparais à la 45ème seconde, en train de téléphoner à l’Elysée avec ma banane magique.

Ou alors:

Mon sac hollandais en ouverture et mon bananier miniature, puis de 0’17 à 0’28 vous verrez à nouveau mon coup de téléphone, tentant de pistonner mes copains.

Du coup, après nous avoir vu, Jean Sarkozy a renoncé  à la présidence, se rendant compte du ridicule de sa situation.

C’est une petite victoire. Dans la même journée quand Hadopi2 passe, l’amendement 138 du paquet télécom européen étant retiré et le Conseil Constitutionnel s’étant hadopissé dessus, on ne peut pas dire que le bilan soit très positif. On continue on continue.

Côté positif: si quelques bananes ont suffi à faire renoncer le fils, nous sommes prêts à aller jusqu’aux ananas pour le père.

Yves Cochet: la crise commence et n’aura pas de fin

J’avais déjà linké Monsieur Cochet sur mon ancien blog dans son excellente conférence sur l’état de l’énergie mondiale: le pic pétrolier, voici maintenant une vidéo de la Télélibre.fr sur l’état de la crise et la décroissance. Invité à l’université d’été du MEDEF, on y découvre l’évolution entre la critique sévère et la position actuelle.

Quelques citations intéressantes:
On peut être plus heureux avec moins.
Le gâteau diminue et on est de plus en plus nombreux: la seule solution, c’est le partage.
Solution: les riches consomment moins et partagent avec les plus pauvres.

Le syndrôme du Titanic, le film de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot lance avec Jean Albert Lièvre mercredi 7 octobre 2009 sur les écrans son film Le syndrôme du Titanic. Je crois qu’on est assez loin du gentil Home (blague cachée) pour arriver dans la dure réalité et le message clair: ALARME.

Comme il le dit si bien: Le modèle économique dominant n’est plus la solution mais bien le problème.

Enfin des phrases qu’on dit depuis longtemps qui vont enfin passer dans le mainstream, portées par des acteurs reconnus. La foule va commencer à ouvrir les yeux. Encore une grosse goutte d’eau.

On avance on avance..

Rendez vous donc à partir de mercredi dans les cinémas pour voir et réfléchir à ce message, et le diffuser, si le film est à la hauteur de la bande-annonce.

Across the Universe – The beatles & Rufus Wainwright

C’est une chanson des Beatles, Across the universe écrite après et pendant leur voyage en Inde, avec des souvenirs de leur méditation transcendantale : Jaï Guru Deva Om. Les malins auront reconnu la transformation et la nouvelle origine du sous-titre de ce blog.

Je l’ai re-découverte dans l’excellent film « Across the Universe » de Julie Taymor. On y découvre 32 chansons des beatles dans un monde créé autour de leur histoire. Bien d’autres chansons m’ont marqué dans ce film (Happiness is a warm gun, with a little help from my friends, Strawberry fields), mais celle là joue à un autre niveau.

Je vous laisse découvrir 2 versions, l’une de Rufus Wainwright et l’originale.

Je vous laisse méditer les paroles :

Words are flying out like
endless rain into a paper cup
They slither while they pass
They slip away across the universe
Pools of sorrow waves of joy
are drifting thorough my open mind
Possessing and caressing me

Jai guru deva om
Nothing’s gonna change my world

Images of broken light which
dance before me like a million eyes
That call me on and on across the universe
Thoughts meander like a
restless wind inside a letter box
they tumble blindly as
they make their way across the universe

Jai guru deva om
Nothing’s gonna change my world

Sounds of laughter shades of life
are ringing through my open ears
exciting and inviting me
Limitless undying love which
shines around me like a million suns
It calls me on and on across the universe

Jai guru deva om
Nothing’s gonna change my world
Jai guru deva

Free vs paid by mediafuturist Gerd Leonhard

Voilà ce qui constitue sûrement une bonne synthèse de l’état de la bataille entre les propriétaires de contenu et les chevaliers du libre.

Free vs paid en 40 slides par Gerd Leonhard, media futuriste. je ne suis pas d’accord avec toutes les slides sur le niveau freemium et l’accès à la rémunération, mais sur toute la partie open et libre, ainsi que sur les parallèles avec les monnaies.

Here is probably a good synthesis about where we are in the fight between copyrights holder and open content knights.

Free vs paid in 40 slides presented by Gerd Leonhard, mediafuturist. I don’t agree with each of his slides about freemium stuffs, but I do on the whole open and free part, as well as the interesting quotes about money.

Et voici le stream en anglais, de la conférence à Tokyo :