Tao teh King – 53

Le Tao te king est le livre de la voie et de la vertu chinoise. Comme la bible, ce livre donne des comportements, des clés de compréhension de ce qu’est le Tao. Classique intemporelle de la sagesse chinoise, il a été écrit par Lao Tseu, dit-on, 6 siècle avant Jésus-Christ.

Aujourd’hui, j’aimerai partager avec vous le chapitre 53 qui trouve un certain écho dans l’actualité.

 

53

La grande Voie est simple,

mais les gens préfèrent les chemins détournés.

Sois conscient lorsque les choses sont déséquilibrées.

Reste centré dans le Tao.

 

Quand de riches spéculateurs prospèrent

alors que les paysans perdent leurs terres ;

quand le gouvernement dépense de l’argent

en armes plutôt qu’en remèdes ;

quand la classe supérieure est extravagante et irresponsable

alors que les pauvres n’ont nulle part où se tourner –

tout cela est vol et chaos.

Ce n’est pas être en accord avec le Tao.

2 réflexions sur “Tao teh King – 53

  • 12 octobre 2011 à 18 h 50 min
    Permalien

    « […]
    Produire et entretenir
    Produire sans s’approprier
    agir sans rien attendre
    Guider sans contraindre
    voilà la vertu primordiale. »

    Tao-tö king, X
    Lao-tseu
    ____________________________

    « Le wu-wei est le principe d’action du sage qui agit en harmonie avec le Tao, à l’extérieur comme à l’intérieur. Selon John Blofeld, il s’agit de “[…] ne pas aller au-delà de l’action spontanée qui est adaptée aux besoins tels qu’ils se présentent, de ne pas s’engager dans des actions savamment calculées et de ne pas agir avec l’intention de dépasser le strict minimum nécessaire pour obtenir les résultats voulus.” » (Le taoïsme vivant, Éd. Albin Michel (?)).

    Répondre
  • 12 octobre 2011 à 19 h 05 min
    Permalien

    Merci pour ce complément! le wu-wei est effectivement une partie de l’essence centrale de la pratique du tao.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

); ga('require', 'linkid'); ga('send', 'pageview');