Du sens dans la répartition des richesses

Je constate que le système actuel n’apporte pas la répartition des ressources égalitaires qui permettent à tous les hommes sur cette planète de vivre de façon décente. Je me questionne sur ce que serait une répartition des ressources qui soit intelligente et qui ait du sens. Je ne peux m’empêcher de questionner la nature, qui est un modèle plutôt fiable de durabilité. Ainsi c’est chez l’arbre que je vais tester l’intelligence et le sens de la répartition des richesses.

Dans la nature, s’il y a un être que je respecte profondément, c’est l’arbre. Je considère souvent les arbres comme les grand-parents que je n’ai presque pas connu, je les trouve sages, immobiles, pour eux le temps passe lentement, mais ils ont l’expérience. Ils savent. Ils résistent au temps beaucoup mieux que nous. Jamais ils ne se plaignent.

L’arbre apporte les ressources aux branches en ayant besoin. Si j’étais un arbre et que je souhaitais améliorer la répartition des richesses, j’aurais deux options, la première rationnelle ou intelligente, analyser, réfléchir, observer et détecter la ou les parties de l’arbre qui en auraient besoin. La seconde, plus propre à l’arbre, sentir et distribuer les richesses de façon naturelle, là où je sens le besoin.

En comparant les deux j’aurai tendance à dire que la sensation correspond à l’instant présent, au moment, au très court terme alors que la réflexion me permet de planifier et de m’installer dans un paradigme temporel beaucoup plus long et durable.

Répartition Intelligente: basée sur la transparence, l’honnêteté, l’analyse, l’observation et la réflexion.

Répartition Naturelle: basée sur la sensation, la vibration, le subjectif absolu.

L’arbre ne se pose pas trop de questions, il agit comme il le sent. La nature est, on peut dire qu’elle est belle ou moche, peu importe, elle est par nature.

Comment circule la sève dans l'abre?
Comment circule la sève dans l’arbre?

L’intelligence de l’arbre est écrite dans son code génétique, c’est sa forme prédéfinie à l’origine dans la graine. Ses sensations sont liées aux ressources qu’il puise dans la terre et reçoit du ciel. Utilisons donc notre intelligence et notre nature pour repenser de façon plus harmonieuse la répartition des ressources et des richesses à la surface de notre petite planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

); ga('require', 'linkid'); ga('send', 'pageview');