Soutenir Etienne Zoupic

Demande de soutien.

Chers amis, je m’adresse à vous pour vous demander un soutien financier. Je vous demande aujourd’hui de m’offrir des euros afin de pouvoir continuer ma quête.

Ma quête : Construire des relations de confiance basées sur la générosité et la circulation des richesses. Accompagner la transition monétaire vers une économie de coopération respectueuse de l’Environnement et de l’Humain.

Pourquoi elle est importante pour moi ici et maintenant :

1) Je vis sans entrées d’argent depuis 2 mois, dans l’énergie du don, mais cela ne suffit pas pour payer mes factures et assurer une sécurité et une tranquillité qui me permettent de me concentrer sur mes activités.

2) C’est aussi une façon de prendre la température : de savoir si mes amis, les communautés que je côtoie, ma famille, mes réseaux sont intéressés dans des relations non-marchandes, dans l’organisation d’un autre système économique.

3) Enfin, c’est pour me relier et sentir que je ne suis pas seul, que je fais partie d’un maillage de personnes qui sont portées et animées par des valeurs similaires à celles que je porte et défends.

Expérience à vivre

Numéro 64 de Génération Tao, Tout est possible

En Mars dernier, j’écrivais pour le N°64 du Magazine Génération-Tao dans le dossier « Acter le Changement » mon article  Créer de nouvelles règles ensemble et changer notre relation à l’argent. J’expliquais qu’il nous fallait changer le jeu, mais également notre regard et notre façon d’agir par rapport à l’argent, j’invitais chacun d’entre nous à :

-> Accorder plus de confiance à ma relation avec les autres humains et moins d’importance au papier-monnaie.
-> Apprendre à ne plus me sécuriser par le nombre de chiffres sur mon compte bancaire
-> Dans mon rapport à l’autre au quotidien, envisager toutes les formes de relations économiques qu’il est possible d’engager avec l’autre; la forme monétaire de vente actuelle étant devenue trop restrictive.
-> Veiller à ne pas entrer en compétition et à me séparer des autres pour des raisons d’argent rare.
-> Partager mon énergie avec l’autre pour trouver une issue coopérative

Au moment où j’ai reçu le magasine, j’étais arrivé en négatif sur mon compte pour la première fois de ma vie. En effet, depuis la mort de mon père, j’ai bénéficié d’une part d’héritage que j’ai investi dans des formations pour être plus humain. Alors que je relisais mon article je comprenais alors que je m’étais invité à tester moi même ce changement et à le traverser. Prêcher, prôner, dire aux autres, c’est toujours facile, le faire et le vivre soi-même, c’est une autre paire de manche. Voilà donc une invitation d’Etienne à Etienne à appliquer tous ces précieux conseils. Quand le temps sera juste, j’écrirai et partagerai cette expérience très, très riche d’être « pauvre » par choix.

 

Avant de juger, vis-le

Je vis maintenant depuis 2 mois sans source de financement. J’ai décidé d’investir mon temps pour les Valeureux et des projets collectifs bénévoles. J’ai choisi et affirmé lors de mon entretien avec Pôle Emploi que je ne ferai pas de job « alimentaire » car ce n’était pas là mon intention et que cette option me détournerait de mon axe, de mon engagement : contribuer à changer notre regard sur la richesse et développer des systèmes d’activations des richesses adéquats, cohérents avec nos valeurs. Nous avons offert le Festival des Richesses en participation consciente en euros et en Points Jeu (une monnaie complémentaire) qui a rassemblé 12 participants. La rémunération que j’ai reçue a directement été injectée dans le loyer que je dois payer pour mon bureau rue de Fontarabie.
Avec les Valeureux nous souhaitons offrir du conseil, de la formation, de l’accompagnement de projets auprès des entreprises, collectivités pour créer ces systèmes d’activations des richesses.

Ma vision

L’énergie du Don a été pervertie et progressivement dévalorisée dans nos sociétés par l’intérêt. L’argent avec intérêt représente pour moi une forme d’esclavage moderne qui coupe la coopération et la solidarité entre deux personnes et met la première dans une situation d’aliénation face à la deuxième. Alors que l’une se protège d’un risque et spécule sur la création de richesse future, l’autre cravache pour pouvoir satisfaire son engagement.
Le prêt avec intérêt manque de générosité, il manque de partage, de vision et conditionne tout le lien sur la solidité financière, les tableurs et la probable rentabilité d’un projet. La dimension du Coeur, et de la solidraité en est absente et s’est progressivement effacée devant l’intérêt personnel du « combien cela me rapportera » qui me coupe de la personne et du projet pour/avec qui j’investis.

Nous sommes à la fois victimes et co-responsables de cet état de fait. Il existe des solutions pour y remédier sans violence. D’abord, ne pas y participer. Ensuite développer des communautés de confiance, de solidarité et de partage. Enfin, créer des systèmes qui valorisent, encouragent et reconnaissent cette générosité.

Il existe des formes de monnaies qui encouragent, soutiennent et promeuvent le don, il existe des formes de systèmes monétaires  qui reconnaissent la variété des richesses. Je vous recommande à nouveau le livre et la courte vidéo qui explique très bien tout cela (c’est en anglais) : Sacred Economics de Charles Eisenstein.

Mon engagement depuis l’Argentine en 2008 est très clair : dédier mon énergie et ma Vie à contribuer à créer un système économique sain et Humain.

Le paradoxe

J’ai besoin d’argent aux règles monétaires valorisant l’accumulation et l’égoïsme pour développer des systèmes basés sur la logique du don (c’est très yin-yang). J’ai donné pendant plusieurs années, des conseils, de l’accompagnement sans me faire rémunérer. Par soutien, par générosité et aussi parce que les porteurs de ces projets ne le pouvaient pas. Aujourd’hui, j’ai besoin d’euros pour investir dans ces systèmes qui vont compléter et guérir les défaillances des systèmes capitalistes. Aujourd’hui j’ai besoin d’euros pour subvenir à mes besoins et pouvoir continuer d’alerter, communiquer, construire des systèmes vertueux.
Aujourd’hui je fais appel à votre générosité, à votre soutien, à votre confiance en moi pour m’offrir une somme du montant que vous choisirez qui me permettra d’avancer.

Je suis aussi dans une situation de vulnérabilité où je vous délivre ma situation et ma réalité. Je vous fait confiance.

Je vous suis très reconnaissant pour le temps que vous prendrez et le don que vous pourrez me faire, quelque soit le montant.
Si vous souhaitez offrir quelque chose qui ne soit pas des euros, sentez vous libre de le faire dans les commentaires ou par mail http://scr.im/zoupic .

Le don peut se faire à cette adresse : www.leetchi.com/fr/Cagnotte/20584/454a33bc N’hésitez pas à diffuser ce message à toute personne sensible à cette cause. Merci.

Merci de votre confiance, merci de votre soutien, avec vous, je me sens moins seul dans cette quête qui m’anime.
Etienne Zoupic, le Valeureux.

Etienne Zoupic, le Valeureux

4 réponses sur “Soutenir Etienne Zoupic”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *