Mon premier docu : Les coulisses de la Marche Inspirante

Certaines choses vont vite, certaines actions nous portent et nous donnent de l’énergie, certains événements sont forts et ouvrent des voies d’épanouissement puissant. C’est ce que j’ai vécu quand j’ai rencontré Hanh Nguyen Ngoc & Quynh Huong chez Danone lors d’une réunion Event 4 Change en mai 2012 initiée par Olivier Maurel de Danone Communities. Elles étaient venues chercher de l’aide pour l’organisation et la communication de la Marche Inspirante. J’en avais entendu parlé à l’époque où je travaillais chez Emmapom en 2011. L’idée de faire venir un maître zen à la Défense, d’y donner 2 conférences et de méditer avec 3000 personnes sur le parvis, ça excitait une partie de moi. En mai, j’ai été conquis par leurs sourires et une envie irrésistible de participer à cette aventure. Elles sont impressionnantes ces bouddhistes d’origines vietnamiennes qui vivent en France : Hanh pourrait être une déesse, un yoda féminin, une incarnation mixte de sagesse et de simplicité, Quynh Huong a 34 ans, elle en paraît la moitié. On les dirait toute les deux issues d’un manga Zen tellement elles sont surréalistes pour notre époque où tout va mal. Elles naviguent dans le monde avec douceur, amour et compassion. Je crois qu’elles sont la meilleure pub vivante de l’enseignement qu’elles pratiquent tant leur présence est délicieuse et apaisante.

Quynh Huong par Robert Felker

Alors en Mai j’accepte de participer à la tribu communication pour l’événement et je suggère de filmer une vidéo du Maître qui invite les participants à venir découvrir la Pleine Conscience. 8 mois plus tard, me voici à vous présenter  la réalisation d’un documentaire de 31 minutes. C’était loin d’être un projet rigoureux ou bien organisé et pourtant il s’est fait dans un désordre très doux et très plaisant. Pour comprendre, il faut revenir quelques mois en arrière :

Juillet 2012, je pars au Village des Pruniers pour interviewer le Maître Zen Thich Nhat Hanh et réaliser une vidéo pour annoncer sa venue à Paris les 15 et 16 Septembre 2012. Je filme sur place des bouts de vie, des instants de pure présence et de vie du village. J’ai aussi la chance et le privilège de rencontrer le maître en face à face pour l’interview et de passer un moment en sa compagnie.
Le 13 Septembre 2012, je filme la conférence de presse au Sénat qui annonce la conférence du Samedi & Dimanche
avec la participation de Patrick Viveret, Philippe Desbrosses, Christophe André et Marie-Christine Blandin la Sénatrice du Nord, Présidente de la Comission Science, Recherche, Culture & Communication au Sénat qui nous accueille.
Les 15 & 16 Septembre 2012, j’accompagne l’organisation des conférences ainsi que de la Marche Inspirante du dimanche sur le parvis de la défense.

Maryvonne, Hanh & Quynh Huong ouvrent la marche
Maryvonne, Hanh & Quynh Huong ouvrent la marche, photo de Robert Felker

Le 20 Décembre 2012, nous projetons les coulisses de la marche au cinéma l’Entrepôt à Paris.

Si vous me connaissez, vous savez que filmer n’est pas mon métier. J’ai fait tout cela avec la caméra de poche de Chloé, une sony handycam hdr-xr160e. Depuis l’événement, une équipe de jeune s’est créée. 3 semaines avant le 20 décembre, nous décidons que nous projetterons un docu avec les images que j’avais réalisées et en filmant des interviews pour raconter tout le parcours et les aléas du directe de cette organisation organique. Je vous passe les détails, nous nous retrouvons le samedi 15 Décembre dans les bureaux d’Officience pour définir le scénario final, l’angle, la musique et caler le tout. S’en suivent des allers-retours nocturnes entre Thanh Long Bach l’éditeur en chef et Chloé et moi où nous revisionnons les bouts mis à jour. J’écris une voix off à 3 jours de la projection finale, Chloé l’enregistrera 2 jours avant l’événement. Le tout a été réalisé avec les contributions de Marc de la Ménardière qui a lui aussi fait un documentaire « plus de sens » à venir bientôt, Robert Felker, éditeur, photographe fou et une coordination à distance depuis la Suisse de Quynh Huong. Merci à toute l’équipe pour la fluidité et le plaisir découvert et partagé tout au long de l’aventure!

Le jour J seul Thanh connaît la version finale, mais il n’est pas dans la salle… aucun de nous de la bande des jeunes n’a vu le produit fini. Je n’avais pas vu avec la voix Off, Chloé n’avait pas vu les derniers changements et en fonction de la dernière étape où nous avions aidé il nous manquait tous un bout entre la version que nous connaissions et le produit fini.

Donc lorsque nous nous asseyons dans la salle de l’entrepôt le 20 décembre, nous découvrons avec émotion en même temps que le public la version finale que voici :

 J’ai encore beaucoup d’images et de souvenirs du village des pruniers, des enseignements du maître. A la fin, ce qui est important, ce n’est pas le maître, c’est le message qu’il porte et l’accueil qu’on lui réserve. Je nourris chaque jour un peu plus l’énergie de pleine conscience dans ma vie aussi bien à la campagne qu’en ville et j’ai maintenant toute une bande d’amis, avec qui nous avons cheminé pour créer cet événement et quelque chose me dit qu’il y en aura bien d’autres! Pour retrouver l’ensemble de l’enseignement via les DVD des 2 conférences, rendez vous sur le site de la marche inspirante (les bénéfices permettent de couvrir les dépenses des 15&16).
Je suis plein de gratitude pour ces nombreuses rencontres merveilleuses et d’avoir pu aller au Village et de rencontrer cet enseignement doux et puissant qui nous encouragent à la douceur, à la bienveillance, à la compassion, avec nous-même comme avec l’autre. Dans le bouddhisme zen, on dit qu’on est tous reliés, on parle d’inter-être. Ainsi je ne suis pas Etienne, j’intersuis Etienne, pour souligner le fait que je n’existe pas seul. J’espère que cet enseignement pourra trouver écho dans le cœur de notre société moderne car la force et la beauté de celui-ci permettent de guérir nombre des maux de notre société…

Une réflexion sur “Mon premier docu : Les coulisses de la Marche Inspirante

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

); ga('require', 'linkid'); ga('send', 'pageview');