Time for Abundance

Douglas Rushkoff nous présente lors de la conférence du web 2.0 la nécessité de redévelopper les échanges peer-to-peer de valeur.

Après un parallèle avec le développement des monnaies locales aux moyen âge il revient sur notre époque de l’abondance et de la possibilité que nous donne un ordinateur et Internet de créer et partager de façon horizontale la richesse. Je suis sur la même longueur d’onde, tout ce qu’il dit résonne dans mon corps.

En résumé: une nécessité de créer des monnaies complémentaires, libres, alternatives qui permettent d’échanger et de redistribuer la valeur là où est la création et non l’extraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *