Briser le tabou de l’argent!

Faire ce que j’aime, ce en quoi je crois et être reconnu et payé en échange, voilà la Richesse.

J’ai la joie de vous annoncer que j’ai gagné de l’argent.

Après de nombreuses semaines et certains mois à pédaler, à labourer, à donner sans savoir quand je recevrai, sans savoir comment je recevrai, parfois à ne pas savoir comment demander un salaire, affirmer ma valeur, « vendre mes compétences », « marketer un service », j’avais l’impression de vendre de la démocratie.. me voici maintenant en train de recevoir les fruits de ce que j’ai semé.
* En travaillant avec Citizen Can j’ai gagné de l’argent pour faire le métier que j’aime : développer les monnaies complémentaires.
Sur le mois de mi-avril à mi-mai, j’ai travaillé avec eux en participation consciente : je leur ai proposé de faire un reporting de ce que je fais, de travailler sans filet et qu’ils choisissent en conscience, le prix qu’ils souhaitent accorder à ce travail. Ils ont choisit 2500€. 2500€ en participation consciente, ça n’a rien à voir avec une négociation, un marchandage.. Ils ont choisi librement, en conscience, de me donner, pour mon travail, 2500€. Ca c’est une victoire.
* En travaillant avec Scopic et la ville de Nantes, en les connectant dans le partenariat européen CCIA, j’ai touché un mini pactol. Je les ai connecté dans un partenariat européen avec un financement de l’Europe à hauteur de 50% du budget soit 270 000€. J’ai travaillé, sans filet pour les connecter, présenter le projet à Londres, avec les partenaires, adapter les fichiers, préparer le dossier, traduire, défendre etc.. Il a été décidé que 10% du financement reviendrait à ceux qui ont préparé le dossier : Scopic et mon auto-entreprise. Nous partageons cette somme en 2. Ce qui fait environ 13 000€ pour mon travail sur octobre-novembre-décembre. J’attends que la Commission Européenne valide définitivement le partenariat pour toucher la somme complète mais cela ne devrait plus tarder.
* En travaillant avec OuiShare dans lors du Fest j’ai reçu également de l’argent, pas encore définitif, nous sommes dans un processus d’évaluation collective, je vous tiendrai au courant.

Je suis tellement heureux. Je ne pensais pas que cela pourrait me soulager autant, moi qui m’était mis à vivre en sobriété heureuse pour « ne pas consommer », « ne pas prendre trop de place », « l’argent c’est mal », « les riches ont du le prendre aux pauvres », « les rotschilds sont des enfoirés » et les « 1% doivent vraiment pas être humains »… à penser que je ne gagnerai pas d’argent et que je serai pauvre, parce qu’il faut être pauvre pour être cohérent avec le changement de système monétaire … J’avais oublié et rayé de ma carte mentale la possibilité de faire un métier qui a du sens, de faire un métier que j’aime, de le faire à ma façon et de pouvoir gagner de l’argent pour ça, cela me semblait inconcevable. Je me sentais même coupable à l’idée de me rembourser des tickets de train quand je travaillais avec les Valeureux alors que je le faisais « pour la cause »…

Bref, je n’ai plus honte et je suis même heureux de pouvoir dire que c’est possible de s’arracher, de vivre sa passion à fond, de créer son métier, de créer mon métier, un métier qui a du sens et d’en recevoir quelque chose en retour. J’en suis même fier.

Aussi, je souhaite publier de façon transparente ce que je gagne et d’où je le gagne. Rompre avec le tabou de l’argent. Assumer, expliquer, parler, clarifier, raconter. Que si ça provoque des réactions, vous puissiez m’en parler, me dire, me questionner, que nous puissions échanger, que nous ne nous laissions pas bouffer par ce tabou.

Nous allons avoir besoin d’honnêteté et de solidarité dans les temps qui viennent.
Cela encouragera également mes partenaires et collaborateurs à aller vers plus de transparence.

Merci mille fois à tous ceux qui croient en moi depuis le début, tous ceux qui m’aident, me soutiennent, se reconnaissent dans la cause que je soutiens, dans la Voie que j’ouvre. Je vais pouvoir m’acheter un ordi pour bosser, prendre du temps pour Respirer, des nouvelles chaussures, des chemises et plein de trucs con dont j’avais oublié l’importance relative!

Vive la Vie!

3 réflexions sur “Briser le tabou de l’argent!

  • 14 juin 2013 à 17 h 57 min
    Permalien

    Quel beau post Etienne. Je suis en train de lire « Le Maître de l’Argent » sur les conseils de Marisa et je retrouve beaucoup de ses (riches ;-)) enseignements dans ton post ! J’adore !
    Et la transparence financière, pour briser le tabou, me parle beaucoup, parce que je ne me sens pas là encore. Ca m’inspire.
    Bravo à toi !

    Répondre
  • 2 juillet 2013 à 18 h 39 min
    Permalien

    Merci pour ce article, Mais quelqu’un peut me donner un lien ou je trouve plus concernant ce sujet, je fais mes recherches dans le même domaine, et je veux savoir plus stp. Merci d’avance.

    Répondre
  • 14 août 2013 à 11 h 03 min
    Permalien

    Bonjour Etienne,
    Pour la traduction : Rot(sh) Child > Enfant Pourri ? (Le fruit d’une éducation transmise respectueusement de génération en génération, sans doute.)
    Les 1 % pas vraiment humains ? Si, dans la grande tradition de la loi du plus fort qui anime les collectivités humaines depuis… un moment déjà.
    Donc, changeons de « pouvoir ». Eduquons-nous, éduquons nos enfants, amis, proches, voisins… et reprenons le « pouvoir » : le pouvoir de faire ensemble de la Terre-Mère un lieu de vie pour tous, le pouvoir de mettre fin aux asservissements sans fin, etc.
    Oui, d’accord, mais comment ? Faut bien manger, se loger (j’en passe et des meilleures) tous les jours… Alors comment la dynamiser cette Rêv(e)olution ?
    Ravi de voir que tu avances sur une voie qui te permet d’assurer « la matérielle » en étant actif dans ce à quoi tu crois et qui t’anime. Un de plus et c’est tant mieux.
    Chaleureusement,
    Laurent

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

); ga('require', 'linkid'); ga('send', 'pageview');