Une économie de pollinisation, pour moi c’est..

J’étais et j’ai participé au Forum Ouvert de l’institut INSPIRE pendant 2 jours sur l’île de Porquerolles. Pour se chauffer avant l’événement, Emmanuel Delannoy nous a demandé de préparer un texte sur l’économie de pollinisation et chacun y a mis un peu de lui. Voici, 1 mois après, mon texte :

Nous sommes Vivants, nous sommes le Vivant

Le Vivant nous inspire, le Vivant est inspirant. Il faut dire qu’avec son ancienneté et sa grande capacité d’évolution, nous avons à apprendre de cette intelligence qu’est la Vie avec un grand V, la Nature avec un grand N dont notre Humanité avec un grand H nous rappelle que nous sommes partie intégrante de ce grand Tout.
Pour moi une économie de pollinisation est une économie dans laquelle nous nous complétons, chacun trouvant son don si spécial qu’il ou elle a à donner aux autres.

Plus on se rapproche de la nature et plus on observe un don et un partage illimités…
Nous les hommes avons inventés les chiffres pour compter et monétiser tout le vivant, mais qu’emmenons nous après notre mort ?
A contrario, que laissons-nous derrière nous ?
On dit que l’on est riche de ce que l’on donne…
On dit que l’on nous a fait don de la vie et que ce que nous offrons aux autres est notre cadeau en retour …
Et si nous comptions moins ce que nous donnons, et si nous donnions plus ce qui compte ?

Pour moi, une économie de pollinisation, c’est aussi un espace de coopération géant où les frontières sont inexistantes, où chacun peut aller et naviguer d’un espace à un autre afin de trouver la place où il se sent bien, avant de repartir ailleurs …

S’inspirer du vivant c’est aussi se baser sur la non-violence et la coopération inter-espèces : chacun existe grâce et avec les autres. Seuls nous ne sommes rien.

L’économie de pollinisation ?

Avec la fluidité d’Internet, la réduction des coûts, la tertiarisation de l’économie, le travail à distance et l’oppressante nécessité d’arrêter de nuire à notre environnement, il me semble que c’est l’option la plus intéressante et, à vrai dire, la seule, qui s’offre à nous afin de nous mettre en harmonie avec la grande symphonie de l’Evolution.

Quand l’Homme arrêtera-t-il de lutter contre le courant de ce qu’il Est et du Monde auquel il appartient ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

); ga('require', 'linkid'); ga('send', 'pageview');