Duo sur les flux avec Dominique Nugues

Depuis mon billet qui lançait un appel j’ai trouvé une personne avec qui créer sur le sujet des flux. Il s’agit de Dominique Nugues, que j’ai rencontré sur la plateforme de journalisme digital owni.fr et avec qui nous avons très vite vibré pour la même vision: l’heure est grave, mais nous avons les moyens de jouer et faire notre part,  retroussons nos manches en souriant et agissons!

Un drôle de duo

Dominique à plus du double de mon âge, il a grandi à Caen en Normandie dans les ruines de la seconde guerre mondiale. Si j’aime à dire que je connais bien les flux horizontaux (économie, énergie, environnement), lui a beaucoup étudié et s’intéresse aux flux verticaux, dans un cadre plus historique, courants de pensée, religions, mouvements collectifs politiques conscients ou inconscients..

Dominique a fait de la radio et maîtrise complètement les outils de prise de son. Par contre, pour ce qui est d’installer un add-on pour skype, ça me rappelle tout de suite notre différence de génération et m’invite à l’humilité. Si j’excelle pour configurer quelques fichiers où il bloque, il m’éblouit par sa connaissance et sa culture dans les domaines musicaux des années 60. Nous apprenons l’un de l’autre et c’est un régal de servir et d’aider, comme d’apprendre et d’être nourri.

Si nous sommes d’accord au niveau du bilan de la situation, nos expériences et nos façons de comprendre les choses n’en sont pas moins complémentaires. C’est ce qui me remplit et me stimulee dans cette construction que nous faisons en ce moment: elle a lieu en 2 temps, le premier est un texte qui servira de base, un pdf sûrement, sur lequel nous posons un regard commun par rapport au monde qui nous entoure, sans jugement de « c’est bien » ou de « c’est mal », mais comme état de la situation et point de départ de l’action. Le deuxième temps a en réalité déjà commencé puisqu’il s’agit ici de faire une émission de radio, podcast ou dialogues enregistrés et diffusés sur un site appropriés. Alternant histoire et actualité, numérique et imprimerie, l’an 2000 et l’an 1500, (pour schématiser) nous naviguons entre nos domaines de connaissances pour alerter et confirmer ce message que je répands déjà amplement dans ces pages: Internet a tout changé. Entrer dans l’ère de l’information avec les clés nécessaires pour ne pas se planter, aller dans le sens de l’évolution, apprendre de l’histoire, voilà des éléments cités au hasard qui me semblent bien représenter ce que nous défendons.

Notre duo a donc un aspect complémentaire fondamental qui légitime son aspect enrichissant. Au-delà de cela, c’est également une super expérience pour moi d’avoir quelqu’un d’une autre génération avec qui parler et échanger sans utiliser un langage de martien. Parler le madame Michu ou s’approcher d’une cible de grand public permet de redescendre du monde de la branlette intellectuelle qu’il est très facile d’atteindre. Des mots simples, des exemples simples, du concret, terre à terre, fini les billets en blocs sur des théories fumeuses, on parle ici de diffusion audio au plus grand nombre.

Avant c’était différent

15 jours ont suffi entre la diffusion de mon message, notre connexion, notre rencontre, la mise à plat de nos compétences, envies et valeurs. Après avoir brièvement discuté du temps disponible de chacun, nous avons trouvé notre socle commun, et voici l’aventure lancée. 15 petites journées ont fait de nous un duo, dans la simplicité et la complicité de cette aventure dont nous n’avons aucune idée où elle nous mènera. L’action, pour nous aujourd’hui, c’est simplement de parler et diffuser ce message, que tout est possible. Rien de nouveau sous le soleil me diront les habitués d’Internet. Ca fait toujours bien de le rappeler et de montrer à quel point ce ne sont plus des mots en l’air. It is real.

à suivre

Voilà, ainsi ce termine ce petit billet d’humeur comme j’en fais si rarement. Je vous tiens au jus dès que notre spécialiste ingénieur son aura coupé, retouché, retraité les bandes et qu’elles seront déposées délicatement sur un site qui vous ouvrira ses portes. Dans un futur proche il sera envisageable de broadcaster live également.. on en reaparlera.. Pour le pdf, c’est un texte plus profond, plus travaillé.. il trouvera sa force dans une certaine maturité, mais n’ayez craintes, ces cadeaux ne sont pas faits pour rester enfermés, il sera un jour libéré…

2 réflexions sur “Duo sur les flux avec Dominique Nugues

  • 4 février 2010 à 10 h 11 min
    Permalien

    Salut Zoupic et salut tout le monde,
    tu as très bien traduit l’aventure dans laquelle nous nous sommes lancés. Si je dois rajouter quelquechose c’est ceci:
    Internet peut être un média chaleureux, de grande proximité et de très large diffusion. La radio avait ces mêmes caractères, mais avec des handicaps techniques. Le monde change à une vitesse qui peut paraître vertigineuse, mais l’évolution est inéluctable et doit être profitable. J’ai la conviction qu’un monde « meilleur » peut naître très rapidement. Entendons-nous sur le sens de meilleur, pas celui d’un progrès technique qui apporte toujours plus de biens privés. Mais un monde où chacun sera peut-être moins « riche financièrement », moins propriétaire mais plus ouvert aux autres, plus « partageux » de connaissance, d’expérience, de spiritualité. L’histoire nous enseigne que toutes les révolutions techniques ont déterminé des révolutions sociales. Souvent tragiques sur le plan humain. Cette fois serons-nous collectivement capables d’infléchir le cours des choses vers le mieux plutôt que vers le pire ? C’est à chacun dans sa vie, son rapport aux autres de faire en sorte que nous évitions les écueils du dogmatisme, des replis craintifs et des excès fanatiques.
    Tout ça est possible, mais pas certain. Nous avons collectivement et individuellement la responsabilité des choix qui déterminent l’avenir. En 1910, le monde se pensait comme accompli, restait quelques « réglages » à faire. 4 ans plus tard, une guerre qui allait en réalité dure 30 ans débutait. L’Europe, le monde se jetait dans la barbarie.
    Tout dépend de nous, toujours, le respect, le dialogue, la pensée coopérative diffusée sont, je l’espère, une arme contre les armes.

    Répondre
  • 16 mai 2010 à 13 h 05 min
    Permalien

    Merci beaucoup pour cette mise à jour ! On attend avec impatience les premiers podcasts. 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

); ga('require', 'linkid'); ga('send', 'pageview');