Collective Intelligence,  Flow,  Libre

Tes amis sont mes amis, alors partageons! Open House wants to live!

 Mon rêve : partager un maximum de choses avec un maximum de gens : avoir accès à tout ce dont j’ai besoin

Si on me demandait aujourd’hui ce qui m’intéresse le plus : démonétiser et faire entrer dans l’économie du partage un maximum de chose. Alors l’avantage c’est que je ne suis pas seul à oeuvrer dans ce sens, par exemple, voici un projet que je porte en mon cœur depuis longtemps : Mus Open. Le but : lever de l’argent pour enregistrer en licence Creative Commons des disques de musique classique qui sont déjà libres de droit mais qui, puisqu’ils sont enregistrés par les Majors ne le sont pas dans les faits et donc télécharger un album. En finançant ce projet, vous libérez la musique pour tous, pour toujours.

Qu’est ce que je peux partager sans argent?

Je n’ai pas besoin d’argent, j’ai besoin des choses que l’argent peut acheter, mais si quelqu’un peut me le prêter, le partager avec moi ou m’en offrir l’accès, alors je peux largement diminuer mes besoins en argent. Voici donc la liste des bien matériels que je peux prêter ou dont je peux partager l’accès :

– mon appartement
– ma machine à laver
– ma guitare
– mes livres
– mes DVD
– mon écran 22″
– mon wifi

Partager ces biens ne me coûte rien, je ne souhaite donc pas de rétribution monétaire. Je souhaite juste que ce soit fait auprès de personnes de confiance : mes amis. Je sais que je peux partager avec mes amis sans soucis car ils respecteront ces affaires comme si c’était les leurs. En échange, je demande à ce qu’ils me donnent accès à ce qu’ils  peuvent partager avec moi.

J’ai besoin que vous me demandiez pour l’accès et les dates, pour qu’on s’arrange et qu’on s’organise. Si vous n’êtes pas encore mes amis, j’aimerai que vous me demandiez pour qu’on le devienne et je souhaite vous faire confiance pour partager avec vous.

J’ai également besoin que vous ne le partagiez pas qu’avec moi mais que vous invitiez vos amis à le faire. Pas tous, ceux qui sont sensibles à ce genre de démarche et qui sont prêts à jouer le jeu. En gros, ceux en qui vous avez confiance.

Vous définissez ce que vous pouvez partager, ce que vous avez envie, vous pouvez changer à tout moment, vous êtes libres.

Open House : faites comme chez vous /-)

L’intérêt : partager mon logement et les biens dont je ne me sers pas 100% du temps, avoir accès à d’autres endroits et d’autres biens qui pourraient me servir de temps en temps.

Un esprit : Ensemble on est plus riches, c’est l’esprit du partage! J’y contribue par mes valeurs, le respect que je mets dans chaque échange, prêt, accès et la confiance que je donne à mes amis.

3 Valeurs : Partage, Respect, Confiance

Partage : on est plus riches ensemble, plus je partage plus je suis riche.
Respect : je prends soin des affaires qu’on me prête, des espaces qu’on m’ouvre.
Confiance : je connais mes amis, je sais que je peux leur faire confiance.

Qu’est-ce qu’on compte, qu’est-ce qu’on ne compte pas?

> La quantité que vous partagez n’a pas d’importance, c’est l’esprit du Partage qui compte
> Le nombre d’amis que vous invitez n’a pas d’importance, c’est la qualité de votre Confiance en eux qui compte
> Le nombre de fois où vous jouissez des accès chez les autres n’a pas d’importance, c’est votre Respect à chaque fois qui compte

Des règles

> Il est interdit de monétiser quoi que ce soit, ce projet est à but non lucratif
> Chacun est libre de choisir ce qu’il souhaite partager ou non
> Celui qui ne partage plus rien n’a plus accès

La communauté co-optée et reliée :
Quand j’invite un ami je lui donne un peu de ma confiance. Je suis en partie garant de mes amis et je réfléchis à deux fois avant de les faire entrer dans l’Open House.

L’accès aux comptes se fait par l’email, coopté par 2 personnes au moins. 1 compte = 1 personne = 1 Numéro de téléphone = 1 ID

Au début je ne peux échanger qu’à un cercle de distance autour de moi. Passés quelques échanges, je peux emprunter à 1 cercle d’écart, puis deux. A chaque échange avec des cercles plus loin, je peux demander aux intermédiaires de me valider/recommander (comme sur viadeo) et alors ils m’ouvrent leur cercle d’amis.

Chaque partage est qualifié par une note de 0 ou 1 qui contribue à construire mon capital Confiance.
Chaque partage est qualifié par une note de 0 à 10 qui contribue à construire mon capital Respect.

Mon capital Confiance m’ouvre de nouveaux cercles et me donne accès à de nouveaux biens/lieux.
Mon capital Respect augmente mes chances d’échanger/de partager/d’avoir accès.

Quand une personne valide son Respect pour moi et sa Confiance pour moi, elle m’ouvre à son cercle d’amis. Son cercle d’ami verra que c’est elle qui m’a validé.

On peut jouir mais pas profiter.

Chacun reste souverain et responsable dans les échanges qu’il fait et les accès qu’il donne aux autres. Il ne s’agit pas ici de fuir ses responsabilités et de prêter tout ou n’importe quoi à n’importe ou d’accuser la plateforme. Chacun est grand et choisit, en conscience, s’il souhaite ouvrir sa maison ou non.

Bref, c’est quoi ce délire?

Pour l’instant, Open House ce sont des mots sur une page, un rêve, un projet. Un jour il prendra peut-être forme pour devenir réalité. Qu’en dites-vous? ça vous parle? ça vous tente? utopie? A vous de me dire!

6 commentaires

  • Sefiye

    Hello Etienne
    It is really nice to see that you are creating and improving that kind of projects. It is nice to see you are close to your dreams day by day. I follow you from facebook but could not read your blog because of French:(, is it possible to write in English:)
    lots of love
    Şefiye

  • David Moya

    Etienne,
    No es utopía. Es real.
    Lo que propones es maravilloso, es algo que vamos a ver multiplicarse en elA futuro porque esta idea ya es real. Tu la has hecho real, junto a muchas personas que trabajan para conseguir que la economía compartida se entienda y seamos capaces de integrarla en nuestra realidad inicialmente muy individualista. Las pequeñas experiencias se multiplican.
    Me parece que en este breve artículo has conseguido ir algunos paso más lejosstableciendo normas y criterios que permitan dar estabilidad al mecanismo. ME PARECE FASCINANTE!
    Pocas normas básicas, muy sencillas y claras, a partir de las cuales puede emerger una dinámica compleja y autónoma, descentralizada
    En tu propuesta veo muchos puntos fuertes y algunos puntos a desarrollar Claro, esto es una opinión! Quizás tienes ya desarrolladas estas questiones.
    Creo que uno de los asuntos difíciles a tratar pero necesarios es la cuestión de la confianza: que la protege, que la estimula, que la rompe? Como crear un mecanismo de « confianza robusta » con personas que no conozco?
    Otro aspecto es el del estatus y la reputación:
    Los generadores de satisfacción que van a retroalimentar él sistema « open » cuanto más y mejo se me da, más y mejor tengo ganas de dar.
    Como proteger al sistema de una retroalimentación negativa, en la que por una mala experiencia pierdo confianza en el conjunto del sistema.
    Me recuerda mi proyecto de DEA sobre las emergencia de cooperación en un sistema.
    Por q no organizas una pequeña quedada/encuentro de inteligencia colectiva sobre el tema?
    Si no, a finales de mayo puedo estar de nuevo en París!

  • zoupic

    Gracias por tus mensajes David! Si hay que pensar los mas y testar.
    The goal was to bypass a Currency and just use thrust to make th sharing possible, I think you got that 😉

    @Sefie > Thank you for your comment! Yes I could/should write a bit more in english, the best for me would be to find some people ready to translate, it is sometime a long job, I need to get better and quicker at double writing 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *